• Exode

    Exode
    Chantal Bossard


    Un matin peut-être, reconnaître le chemin
    un matin espérer, mettre mes pas dans les siens

    me nourrir de pain de cendre
    espérer le puits à l'horizon

    m'endormir au silence de la terre
    sentir la voix de ses enfants

    les mains vides
    le coeur désir

    gravir les montagnes
    deviner la terre promise

    s'il le faut, dans la poussière
    marcher sans fin à en gémir

    et si les larmes viennent
    les savoir déjà perlées de joie.

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .